• Chapitre 1. Diogène Project

    Où l'on se rend compte qu'il y a des gens formidables

     

    J’ai un projet un peu fou.

    Je voudrais faire ma première traversée de l''Atlantique en solitaire avec un voilier en bois de chêne. Sans rames, ni instruments, ni moteur, ni assistance. Ni rien. Comme les frêres Berque. Mais en pire.

     Mon navire s’appelle Diogène. J’ai bien avancé dans la construction. Je m’entraîne déjà à le manoeuvrer à terre (photo1) : marche avant, arrière, tribord, etc. Ce sera plus facile en mer, je pense, car la houle contrera les mouvements du navire. Par exemple si je me penche trop à bâbord, la vague qui viendra du même côté annulera le mouvement amorcé, tout simplement. Encore fallait-il y penser.

     Je mettrais un maillot ou deux dans la soute, une demi canne à pêche et des biscuits salés aussi bien pour la rétention d’eau que pour l’apéro. J’ai aussi récupéré un réservoir d’eau douce (photo2) que la pluie complètera. C’est écolo, c’est naturel. Ca suffira comme équipement. Comme pour les Damiens, je veux que mon fier voilier soit léger. Pour manger, je compte sur les dorades qui viennent mordre instinctivement aux hameçons déguisés en poissons colorés comme des brésiliennes les jours de carnaval. C’est dans tous les blogs de marins sérieux.

    Simplement je me demande où placer le mât. Tout à l’avant comme un cat-boat ou plutôt juste un artimon ? Je ne sais plus trop quoi penser, à force d’y réfléchir… Le mât ne doit pas déséquilibrer l’ensemble vu que je n’ai pas de quille.

    Que faire ??


    Retour à la liste de la rubrique







                  

        


     

    « Le "point Nemo"Chapitre 2. Un voilier bien conçu »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    isabelle déjà util
    Mardi 17 Avril 2012 à 22:41

    MDR !!!!! magnifique projet que je vais suivre avec attention !!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :